Journée mondiale de la sauvegarde : propriétaires de sites Web, ceci est pour vous!

Publié le 25 mars 2015 à 9:00 par Sam Turner dans: Hébergement web

La Journée mondiale de la sauvegarde n’est pas aussi bizarre qu’on pourrait le croire. Selon PriceWaterhouseCoopers, 94 % des entreprises qui subissent une perte de données catastrophique et qui ne font pas de sauvegarde fermeront leurs portes en moins de deux ans. Imaginez le nombre de boulots qui aurait pu être sauvé grâce à un peu de sensibilisation et à de simples précautions. Que votre site Web soit une entreprise ou un blogue, prenez des notes. Et découvrez avec nous la sauvegarde : la journée, les risques, les options et les astuces pour vous aider à protéger l’avenir de votre propre site Web.

Maintenant qu’une grande partie de nos vies se trouve dans le monde numérique (nos renseignements financiers, les supports de données que nous possédons, nos communications, nos souvenirs, nos transactions, notre travail), la protection des actifs numériques est devenue tout aussi essentielle que celle de nos actifs traditionnels comme notre maison, nos biens et nos entreprises. Dans une perspective plus large, prenez en considération que, dans le monde occidental, la plupart des emplois associés aux services sont liés directement ou indirectement aux services numériques. Voilà pourquoi…

Le 31 mars, c’est la Journée mondiale de la sauvegarde.

Vous pourriez d’abord croire que la sensibilisation à la sauvegarde est beaucoup moins importante que d’autres journées internationales célébrées par les Nations Unies.

Il est vrai qu’elle n’est pas aussi importante que la Journée mondiale de lutte contre le SIDA, ni aussi populaire que la Journée internationale de la femme. Mais elle n’est pas aussi bizarre que la Journée internationale de la montagne, ni aussi frivole que la Journée internationale du jazz. (Vous saviez que le jazz peut changer le monde)?

Elle est moins universelle que la Journée internationale du bonheur, mais, dans l’économie d’aujourd’hui, probablement aussi pertinente que la Journée des gens de mer. Elle est aussi pratique que la Journée mondiale de la poste, aussi proactive que la Journée mondiale du donneur de sang, et plus simple à aborder que la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté.

Considérez-la comme la Journée internationale de l’amitié. Elle concerne quelque chose dont nous avons tous besoin. Quelque chose qui est là pour nous aider. Quelque chose sur lequel on compte lorsqu’il y a un problème.

L’importance de la sauvegarde pour les sites Web

Les données sont les briques et le mortier d’un site Web. Elles comprennent le code, le contenu, les scripts, les applications et les fichiers nécessaires pour afficher correctement les pages Web. Dans le cas des sites Web de commerce électronique, ces actifs comprennent les comptes d’inventaire, les dossiers de commande et les données relatives aux ventes. Quant aux portails et aux services en ligne, ils comprennent les données des utilisateurs et les archives.

La sauvegarde sert à protéger ces actifs. Si votre sauvegarde n’est pas efficace, vous négligez vos actifs. Après un certain temps, vous perdrez des données, et, en même temps, votre investissement dans votre site Web, votre entreprise et vos clients.

La façon de procéder à la sauvegarde (et non si vous devriez le faire) devrait dépendre de ce qui est en jeu. S’agit-il d’une entreprise et des emplois qui en dépendent, ou d’un simple blogue et des souvenirs qu’il contient?

Quelle que soit votre situation, gardez en tête que PriceWaterhouseCoopers estime que 15 000 disques durs flanchent chaque jour dans le monde. Et, selon la firme spécialisée en sécurité du Web Symantec, le coût moyen associé à un temps d’arrêt pour une petite ou moyenne entreprise est de 12 500 $ par jour.

La sauvegarde peut protéger votre site Web contre la perte de recettes, de ventes, de temps de développement et, en fait, de tout perdre.

Sauvegardez bien et souvent

Vous souhaitez faire une sauvegarde. Avant de parler du processus de sauvegarde de votre serveur, voici quelques trucs de notre gestionnaire de produits de sauvegarde de serveur, Michaël Daudignon, qui vous aideront dans votre réflexion.

Intégrez la sauvegarde dans votre processus décisionnel.

Que vous achetiez une solution « tout-en-un » comprenant site Web, commerce électronique et hébergement, ou que vous choisissiez des serveurs hébergés dans un centre de données, faites de la sauvegarde un différentiateur. Demandez à votre fournisseur de plateforme d’hébergement Web ou de commerce électronique comment il sauvegarde et protège vos données. Étudiez les options de sauvegarde offertes par votre fournisseur d’hébergement, et voyez comment elles s’intègrent efficacement à votre service.

Sauvegardez stratégiquement.

Il existe plusieurs façons de sauvegarder vos données (voir ci-dessous), et ce, à divers coûts. Peut-être que le code de votre site Web ne change pas souvent, mais que votre base de données d’utilisateurs ou de produits est constamment mise à jour. Pour que vos sauvegardes soient plus efficaces, utilisez des méthodes différentes pour chaque type de données. Fiez-vous à ce cadre stratégique pour mieux connaître les types de données.

Les sauvegardes locales n’éliminent pas tous les risques.

Les sauvegardes situées sur le même serveur que les données courantes sont toujours exposées à certains des dangers qui menacent ces données. Bien qu’une sauvegarde locale permette de restaurer les données à la suite d’une erreur humaine ou d’une corruption, les données sauvegardées, tout comme les données originales, seront perdues à jamais si le disque dur du serveur défaille.

Une sauvegarde désuète n’est pas toujours mieux que rien.

Certaines données peuvent être mises à jour extrêmement souvent et demander une protection continue. Habituellement, ces données sont liées aux utilisateurs, aux produits, aux ventes et aux autres éléments mis à jour de façon indépendante. Ces données doivent donc être sauvegardées plus souvent.

Mais une vieille sauvegarde peut toujours servir.

Avoir plusieurs points de sauvegarde peut être utile si des problèmes passent inaperçus un moment. Si vos données sont corrompues ou infectées, puis sauvegardées sous cette forme, alors la sauvegarde ne pourra pas régler le problème. Dans cette situation, de multiples points de sauvegarde vous permettraient de restaurer une version saine.

Pensez aux frais de bande passante et de stockage.

Si vous utilisez un programme pour effectuer des sauvegardes automatiques, trouvez les fonctions permettant de limiter les frais liés au stockage et à la bande passante. L’exclusion de certains fichiers et la sauvegarde des fichiers modifiés uniquement empêchent les fichiers non essentiels et inchangés d’être sauvegardés, puis copiés de serveur en serveur.

Types de sauvegarde

Dans le cas des sites Web et des plateformes de commerce électronique, exporter les données aux fins d’archivage est le plus simple (et souvent le seul) moyen de sauvegarder vous-même vos données. Cette méthode manuelle, bien que limitée et loin d’être continue, est utile dans le cadre d’une stratégie générale de sauvegarde. La plateforme que vous utilisez pourrait posséder des dispositifs de sécurité pour protéger vos données des défaillances et corruptions du serveur, mais vous devrez le demander à votre fournisseur pour en avoir le cœur net. Les plateformes populaires comme Shopify, Squarespace, Wix, Weebly et Etsy permettent l’exportation de données (suivez les liens pour savoir comment).

Wordpress, la plateforme de sites Web et de blogues la plus populaire au monde, possède de nombreux modules d’extension pour vous aider à faire vos sauvegardes. Certains proposent des sauvegardes planifiées qui exportent les données par FTP ou vers une adresse courriel donnée.

Du côté des serveurs, les panneaux de configuration populaires cPanel et Parallels offrent des sauvegardes totales ou partielles pouvant être enregistrées localement ou sur un serveur différent par FTP. Les facteurs dont il faut tenir compte pour choisir entre les sauvegardes locales et les sauvegardes distinctes (redondantes) sont l’espace de stockage local, la bande passante et le coût d’un emplacement de sauvegarde distinct. Cependant, n’oubliez pas que seule une sauvegarde redondante peut vous protéger d’une défaillance matérielle.

Les fournisseurs d’hébergement comme iWeb proposent des services complets de sauvegarde avec des fonctions de sauvegardes automatisées vers un stockage Cloud ou sur un serveur distinct. De plus, iWeb offre une solution complète de stockage de sauvegardes ainsi que le service R1Soft Server Backup Manager. En effet, nous faisons équipe avec R1Soft pour la vaste gamme de fonctions qu’il offre, notamment la protection continue des données, la sauvegarde des fichiers modifiés uniquement et l’exclusion de fichiers.

Les grandes entreprises comptant plusieurs serveurs et sites Web peuvent utiliser un serveur dédié de grande capacité pour enregistrer les sauvegardes. Ce serveur peut même être situé dans un autre emplacement géographique dans le cadre d’un plan de reprise après sinistre ou de continuité des activités.

Un geste qui pourrait vous sauve(garde)r la vie

Quelle que soit la nature de vos données, pensez à votre réaction si elles étaient toutes corrompues, supprimées ou perdues. Prenez les mesures qui s’imposent pour ne pas perdre les données qui vous sont les plus chères.

Engagez-vous sur worldbackupday.com.

Cette page n’est pas officiellement supportée ou approuvée par World Backup Day.

Comments Off  | 
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas de votes)

Commentaires

Pas encore de commentaire.