Révolutions, Crises et Innovation: Pourquoi l’Internet est encore la technologie la plus excitante en 2008

Publié le 27 décembre 2008 à 2:09 par heri dans: Hébergement web

Les technologies vont et viennent, en électronique, en ingénierie, dans l’industrie lourde, etc. Si vous suivez les nouvelles, les technologies vertes comme les voitures électriques Tesla, l’accélérateur Hadron, ou de nouveaux appareils comme le SpaceShipOne sont les technologies qui ont fait la manchette cette année. Mais si on résume tout ce qui s’est passé en 2008, l’Internet est de loin la technologie la plus excitante. C’est le seul domaine qui est passé à travers plusieurs révolutions, qui a introduit plusieurs utilisations nouvelles et réelles dans la vie quotidienne de chacun, et a même connu des crises et bouleversements, tout cela dans la même année. 

Voici 12 tendances qui montrent pourquoi et comment l’Internet est la technologie la plus excitante cette année:

1. Utilisation révolutionnaire de l’Internet dans la campaigne présidentielle américaine

Barack Obama et son équipe ont créé la toute première campagne politique dans l’histoire qui a tiré profit d’Internet comme un médium politique. En utilisant un réseau social pour réunir les partisans et connecter les communautés sur son site, en utilisant des vidéos youtube, twitter, facebook ou myspace, Barack Obama a démontré aux américains et au monde entier comment une campagne politique du 21ième siècle devrait être mené. Attendez-vous à ce que d’autres politiciens, des organisations à but non lucratifs, et des lobbyistes suivent le chemin tracé par Barack Obama et tirent profit d’Internet de la même manière.

2. La Vidéo en Temps Réel devient populaire

2007 était l’année de youtube et des clones youtube. 2008 fut l’année des sites web de vidéos en temps réel: Justin.TV, ustream.TV, Qik, hulu, etc. On retient l’exemple frappant et malheureux du suicide en direct sur justin.tv, mais ces nouveaux outils apportent aussi de nouvelles utilisations comme la couverture en temps réel de conférences, et de nouveaux outils pour podcasters et vidéos-bloggueurs. Sur ustream par exemple, les visiteurs peuvent poser des questions en temps réel aux animateurs, une toute nouvelle interactivité qui devrait promouvoir la position d’Internet vis-à-vis d’autres médias.

3. L’année où le “web2.0″ est mort

Avant l’été 2008, on avait des “stars” (ou pseudo-stars, dépendamment de votre opinion) comme Michael Arrington, Jason Calacanis, ou Robert Scoble qui célébraient TechCrunch, le web2.0, les mashups, les applications Facebook, ou des startups à la mode comme cuil ou seesmic. Maintenant, tout ce qu’on peut lire à propos du web2.0, c’est les renvois massifs, les évaluations à la baisse, et le même Michael Arrington qui annoncent que la fête est finie, une correction qui était probablement méritée.

4. Les Applications Web apportent l’Ingénierie Web

Voici 3 mouvements différents en 2008, qui sont intimement liés:

  • De nouveaux navigateurs web, comme Firefox 3.0 ou Google Chrome ont été lancés cette année, avec Google Chrome vue comme le système d’exploitation de Google, où leurs produits pourraient être utilisés en confiance par leurs clients.
  • Les librairies et outils ont aussi atteints leur maturité en 2008, avec cakephp, django, ruby on rails, zend, ou merb qui sont les outils idéaux pour le développement web rapide, avec une plus grande productivité, avec des outils de tests, des librairies pour se connecter aux bases de données, de nouvelles méthodologies de développement, et une intégration avec des librairies javascript comme prototype ou jquery
  • Les applications web sont devenus une alternative solide pour les compagnies qui veulent ne plus utiliser des applications natifs.  Zimbra, 37Signals, Google Apps, Salesforce, SugarCRM, et d’autres compagnies web offrent maintenant des outils de productivité, des outils de gestion de clients, de gestion de projets, des outils financiers ou de collaboration …

Ces 3 développements ont créé une toute nouvelle catégorie dans l’ingénierie logicielle, l’ingénierie web, et je ne serais pas surpris de trouver l’année prochaine des universités proposer des cours complets dans ce domaine.

5. La Révolution Mobile: le iPhone et Android

La boutique d’applications d’Apple est sans conteste une innovation majeure en 2008. Ce fut la première fois qu’une compagnie offre une plateforme complète aux développeurs, avec une distribution aisée. Le iPhone change les règles de jeu et les autres appareils construits par RIM, Nokia, ou Sony-Ericsson sont maintenant comparés au iPhone. Bien que tout neuf, Android est aussi très prometteur, à cause de son ouverture et vont inciter Apple et Google à offrir de meilleurs plateformes, pour le bénéfice des consommateurs.

6. Serveurs Virtualisés pour Développeurs Web

De la même manière que nous utilisons maintenant des applications provenant de “quelque part sur Internet”, la virtualisation a cru de façon exponentielle cette année, offrant aux développeurs web l’option de ne plus gérer un serveur physique, mais “un serveur virtuel situé quelque part”. La virtualisation apporte des ressources flexibles, bon marché, avec une industrie entière composée de fournisseurs, produits, consultants et services créée en moins d’une année.

7. L’Omniprésence de plateformes sociaux

Bien que le “web2.0″ est mort (voir point #3), il y a une technologie qui est ici pour rester: les plateformes sociaux. Facebook est encore en 2008 le site web qui a connu la croissance la plus forte. Par exemple, c’est utilisé par plus de 75% des Canadiens, et des mots comme “je t’ai rajouté sur Facebook” ou partager des photos sont maintenant devenus communs, même pour les moins connectés de vos amis. 

8. La Multiplicité des Informations; Fin des Blogues personels

Ceci est une conséquence directe de #7. En 2007, si vous aviez un blogue personnel, il étaient encore possible de se faire entendre partout et d’avoir un “impact” pour quelques semaines ou quelques jours. Maintenant, le nombre de plateformes et de messages a explosé. Les mordus de technologies sont partis rejoindre Twitter, identi.ca, friendfeed, facebook ou tout autre nouveau service. L’attention des utilisateurs a été réduite à zéro, avec les lecteurs publiant un mini-message sur twitter, friendfeed, et passant la minute suivante à un autre page web découvert dans un “tweet”. Bien sûr, il y a encore des blogues populaires, mais celles-ci sont maintenant supportés par des compagnies, avec des équipes éditoriaux travaillent à temps plein pour développer le contenu.

9. On achète en masse de Netbooks Faits pour l’Internet

J’ai écrit les premières lignes de cet article aujourd’hui sur un Acer Aspire One, en prenant un café. L’appareil n’a pas de lecteur de DVD, marche sur un vieux système d’exploitation (Windows XP), avec une résolution maximale de 1024px sur un écran de 9 pouces. Mais en contrepartie, l’Acer est très bon marché, ne pèse pas grand chose, et est parfait pour travailler sur le web avec Firefox. Vous le mettez quelque part dans un sac à dos ou une poche et il s’oublie. Les produits comme le Acer Aspire One, l’Asus eee PC, le HP Mini 1000, ou le Dell Inspiron Mini 9 sont maintenant les ordinateurs les plus populaires, et comme le nom l’indique, ils sont faits pour l’Internet.

10. Des plateformes applicatives et des APIs pour chaque site

Cette année, on a vu des applications Facebook (encore), l’App Exchange de Saleforce, myspace, les nouvelles applications LinkedIn, et d’autres initiatives comme Facebook Connect, Friend Connect de Google, Myspace Data Availability. Ces plateformes et ces APIs (excusez l’anglicisme) montrent le futur du web, où chaque site web aura un API pour que des services web tierces puissent ré-utiliser les données d’une nouvelle façon. Si vous gérez un site, réfléchissez comment vous pouvez offrir une plateforme. Le succès de Twitter en lui-même peut être expliqué par son ouverture et son API. 

11. Fin de l’ordinateur pour les jeux vidéos, sauf pour les jeux de rôles massifs

World of Warcraft, Sins of Solar Empire, Warhammer Online, Age of Conan sont en 2008 des succès majeurs sur PC, et une des seules raisons pourquoi on achète encore des PC de bureaux cette année. Les jeux de stratégie et les jeux en 3D immersifs comme Team Fortress 2 restent aussi relativement populaires. Comme toutes les autres tendances listées dans cet article, les jeux vidéos PC ont chacun créé leur propre éco-système, avec des forums créés par les fans, des créations artistiques originales, et des communautés dynamiques.

12. La Croissance Exponentielle d’Internet en Asie

Voir Article Précédent

Commentaires

  1. Intéressante synthèse. Je partage la plupart des points. Je suis peut-être un peu moins pessimiste en ce qui concerne les blogs personnels. Les plate-formes sociales vont capter une partie des interactions. Mais elles restent très standardisées. Le mérite des blogs est, au moins, pour l’heure, de pouvoir les intégrer quasi toutes. Ils ont aussi une vie propre et peuvent être conçus sur mesure. Enfin, ils sont plus visibles. La preuve, je vous ai trouvé :-)

  2. Mon commentaire était à propos de l’influence des blogues personels. Il est maintenant très difficile pour un individu d’avoir un positionnement fort, suite à un article qu’il ou elle a écrit. Je me rappelle qu’en 2005 ou en 2006, on pouvait écrire un article, et si le billet était un minimun original et intéressant, il recevait beacoup de commentaires, de “trackbacks”, et de buzz dans sa communauté, pour un bon bout de temps. En 2008, ca arrive toujours, mais le buzz s’est réduit à une journée ou moins.

    Résultat, dans les classements des top blogs cette année, je crois qu’il y a un seul blogue personel, celui de Fred Wilson (avc.typepad). Tous les autres blogs listés par Technorati sont des compagnies de médias ou entretenus par des équipes.

    Ce qui fait que les blogs sont devenus un médium, un moyen de communication, plutôt que la définition originale qui était un journal écrit par un individu, avec des articles publiés dans l’ordre chronologique inverse.

    Mais ce qui est sûr, ce que je continuerais à conseiller aux professionnels d’avoir un blogue.

  3. C’est vrai. Je n’avais pas analysé la question sous cet angle. Disons aussi que le phénomène des blogs d’experts n’a pas encore vraiment décollé, en Europe en tout cas.
    J’ai apprécié, par ailleurs, votre billet précédent sur l’internet en Asie. Verriez-vous une objection à ce que je le repprenne sur mon site?
    Cordialement

  4. Pour reprendre le billet oui, c’est correct (avec un lien :-), je regarderais ça.

    Blogs d’experts, blogs corporatifs, blogs profesionnels, je pense qu’on peut tous les mettre dans la même catégorie. Mais c’est bien un phénomène. Tous les nouveaux sites corporatifs que j’ai vu avec un produit à vendre ont un blogue (au moins ceux qui font du B2C)

  5. [...] de iWeb, de la part de l’équipe web. Comme écrit récemment, l’année précédente a été exceptionnelle pour le web, avec sa part de problèmes, mais aussi avec des innovations clés, révolutions et [...]

  6. [...] ou ont mis à jour les spécifications pour leurs modèles existants. J’ai écrit à propos des tendances 2008, et la conférence CES prouve que les netbooks vont être la principale source de croissance pour [...]

  7. iPhone OS ne sera pas l’OS le plus utilis? sur smartphone en 2010 !

Statut des systèmes

Details